8 Réponses pour “5 trucs sales de marketeurs pour vendre plus”

  1. Yves Kouyo dit :

    Salut les entrepreneurs,

    Vraiment très excellent article. Je pourrai même dire que c’est le meilleur de tout ce que j’ai lu sur votre blog.

    J’ai bien aimé le titre des trucs sales, mais je pense que ces saletés en valent… c’est ce qu’on appelle « SE SALIR POUR MIEUX APPRENDRE ».

    Je vais de mon côté les mettre en application.

    Par ailleurs, je pense que dire que son produit est le meilleur qui existe sur la toile est prendre les gens pour des cons. Qui a pris le temps de tester tous les produits pour prétendre que le tien soi le meilleur.

    Contrairement au mot ou phrase qui attire une personne ou l’excite, je crois que celui-ci fait fuir plus de personnes. Je pense qu’il faut faire simple pour vendre plus. Pas besoin de comparer votre produit à celui de X,mais de parler uniquement des avantages de votre produit.

    Si le client n’achète pas c’est qu’il n’a pas envie ou que vous ne l’avez pas assez convaincu, alors pensez plutôt à améliorer votre page de vente au lieu de parler de la différence entre vous et les autres.

    Bon, cela pourrait marcher si vous vous concentrez sur le prix. Les gens aiment dépenser petit surtout s’il la qualité y est présent.

    Concernant la tactique polémique sur les forums, je ne fais pas beaucoup attention aux posts sur les forums. Il est fréquent que des personnes ayant plusieurs pseudo et compte sur le forum ouvre ces genres de débats.

    Cela est fréquent sur le marché anglophone.

    J’aime bien les supers mots, mais je me demande parfois si faire simple n’est pas une meilleure idée. Je compte expérimenté cela sur mes prochaines pages de ventes.

    Une fois de plus merci pour le commentaire.

    Cordialement,

    Yves Kouyo
    Yves Kouyo vous propose de lire : 5 Conseils Pour Faire Plus De Ventes Que Tous Vos Concurrents Réunis !

  2. Phil dit :

    Bel article, bravo !

    Tous ces arguments me rappellent mes débuts dans la vente en porte à porte, il y a plus de 30 ans… Les mêmes leviers étaient utilisés ; le bon vendeur est celui qui sait déceler la motivation principale de son prospect : besoin de sécurité, attrait de la nouveauté, désir de faire une bonne affaire, orgueil, etc…

    Une fois identifiée, la motivation sert de levier ; il suffit « tout simplement » (humm dans l’absolu, hein !) d’anticiper les objections en appuyant là où ça fait mal.

    Sur une page de vente, c’est plus difficile que pour un vendeur face à son client ; l’idéal serait de créer des pages de capture sous forme de « prise d’informations » et à l’issue, de rediriger l’acheteur vers LA page de vente qui répond à SES objections.

    Mais alors là, on pourrait vraiment parler d’une « sale méthode » ;-)

    Phil
    Phil vous propose de lire : Affiliés dans l’affiliation, jusqu’où irons-nous !

    • Bonjour Phil

      Ça existe déjà avec les auto-répondeurs. On appelle ça la segmentation.
      En fonction des réponses on envoi automatiquement le prospect vers une liste ou un autre afin de lui envoyer des mails ciblé et le dirigé vers la page de vente lui correspondant.

      C’est certes du boulot mais les résultats sont sans appel

      • Phil dit :

        Ok, mais cela reste une réaction « après coup »…

        Je parle réellement d’un système qui permettrait de présenter LA page correspondant à ses attentes au prospect dès la première visite.

        Autant je suis convaincu de l’efficacité de l’auto-répondeur, autant j’efface chaque jour sans les lire (il y en a trop !) des dizaines d’emails en provenance de ce type de liste. Si le BON produit était proposé d’emblée, le taux de transformation serait… « à voir ! »…

        Plus on ajoute des étapes, plus la décison d’achat est difficile à obtenir.

        J’ai fait des centaines d’heures de formation à la vente, et j’ai toujours posé la même question en début de session : quel est le meilleur moment pour conclure une vente ?

        Je reste convaincu que même en ligne, la réponse est la même !

        Phil
        Phil vous propose de lire : Affiliés dans l’affiliation, jusqu’où irons-nous !

  3. Bonjour à tous les deux,

    J’ai lu avec attention votre article, il est vrai que je ne vends pas encore de produits, mais le jour ou je le ferai, je pense qu’il me sera difficile de jouer avec les émotions « nocives » comme la peur ou la pitié.
    Pour moi la seule émotion que j’arrive pour l’instant à faire passer
    c’est l’humour, alors j’espère le jour ou je vendrai mon produit pouvoir le faire également.

    Bonne journée
    Marie-Do
    Mariedo@Ado Mode D’emploi vous propose de lire : Quand les parents font preuve d’imagination : 5 nouvelles astuces pour réveiller son ado le matin

  4. Bertrand dit :

    Bonjour

    Merci pour ses trucs sales. De très bonnes informations, je crois de nos jours pour y parvenir il faut arréter d’être « gentil ». Si on veut quelque chose, un avenir meilleur, il faut y aller. Je débute et je m’enrichie de toutes ses infos. encore Merci.

  5. Chafik dit :

    Bonjour,

    En lisant le titre de votre article « 5 trucs sales de marketeurs pour vendre plus », ça m’a tout de suite donner envie de le lire. Par curiosité, juste pour voir de quoi ça parle ! Donc, c’est vrai certains discours sont plus vendeurs que d’autres.

    Merci pour l’article… :)

    Chafik
    Chafik vous propose de lire : Multipliez vos revenus par 10 grâce à la publicité sur Facebook

Laisser une réponse

Afficher un lien vers votre dernier article

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.